Le pont-levis

En pénétrant dans le château de Marksburg, il faut passer quatre portes. La première est une grande
porte avec un pont-levis, s'ouvrant sur une entrée voûtée.

Fuchstor


La visite guidée du château fort commence à cette deuxième des portes médiévales.
..(N'oubliez pas d'acheter votre billet au comptoir du magasin de souvenirs avec de l'argent comptant!)

La porte de la bretèche

Au-dessus de la troisième porte, se trouve une bretèche d'où les défenseurs, en cas d'attaque,
laissaient tomber sur les agresseurs des pierres à travers les mâchicoulis. La herse de la tour du châtelain où se trouvait le quartier des gardes a été supprimée au cours du temps.

L'escalier des cavaliers

Sur l'escalier des cavaliers dont les marches sont creusées dans le roc, les cavaliers pouvaient
avancer jusqu'au cœur du château fort. Le long du mur, on voit les armes des propriétaires du
château de Marksburg, en commençant par les Eppstein et jusqu'à l'Association des Châteaux
Allemands..

Le palais roman

Bâti vers 1200, le palais roman est, en dehors du donjon, le bâtiment le plus vieux du château fort. Par la suite, il fut plusieurs fois modifié. Le vieux logis avait, à l'origine des grandes fenêtres à trois arcades mais avec l'introduction des canons, elles ont été murées et percées de petites meurtrières. Le logis était crépi à l'extérieur, dont on voit des restes. Ce corps de logis a toujours été habité. Aujourd'hui, il héberge les bureaux de l'Association des Châteaux Allemands.

La petite batterie

Après que l'ancien chemin de ronde fut détruit par un incendie, il fut remplacé par l'édification de la petite batterie en 1711. Elle surveille la route de Wiesbaden. Ici se trouve un ensemble des plus vieux canons d'Allemagne.

La grande batterie

Cet ensemble ne fut construit qu'au 17ième siècle. La grande batterie surveille la vallée du Rhin. Leurs canons se distinguent d'après le poids des boulets: des six livres et des douze livres. Leur portée s'élève jusqu'à 1000 m. Les servants étaient en mesure de couvrir le vallée du Rhin dans toute sa largeur. Ces canons n'ont jamais servi à des fins militaires. Tout au plus, permettaient-ils de saluer l'Empereur quand il naviguait sur le Rhin..

Le jardin des herbes

Dans la lice qui mène au chemin de ronde du château fort, l'administration du château de Marksburg a aménagé en 1969 le premier jardin botanique de plantes potagères, médicinales et ornementales.
Ici, on découvre environ 160 types de plantes qui étaient cultivées au Moyen Age.

Le cellier

Après avoir grimpé un escalier de bois, on atteint le cœur du château fort. Sous la grande salle gothique se trouve le cellier. Le vin était avec la bière, la boisson la plus importante au Moyen Age. La consommation par personne et par jour pouvait atteindre les 2 litres.

La Cuisine

Par l'escalier de la cave, on arrive au rez-de-chaussée de la grande salle gothique. Elle fut bâtie entre 1350 et 1375. Autrefois, deux salles superposées prenaient tout le plan du bâtiment. La salle inférieure servait comme cuisine du château fort. La grande cheminée, les ustensiles et les récipients recréent l'environnement de la préparation d'un repas au Moyen Age.

La chauffoir

La chauffoir était la seule pièce du château fort qui était chauffé par un poêle. La chambre est meublée d'un lit et d'un berceau.

La salle des chevaliers

Dans la salle des chevaliers, des audiences, des grands banquets et des fêtes avaient lieu. Au milieu de la salle se trouve la grande table.
On pouvait aussi s'asseoir près de la cheminée ou dans les corniches des fenêtres. Encastré dans le mur, on découvre une latrine en encorbellement.

La chapelle

Les voûtes de la chapelle sont recouvertes de peintures murales extrêmement précieuses. Dédié au St. Marc (d'où Marksburg), elle fut reconvertie au 15ième siècle. Dans la corniche de l'autel se trouve une statuette de la Sainte Vierge.

Le chemin de ronde

Les meurtrières du chemin de ronde furent agrandies en fenêtres quand on ajouta en 1706 l'aile sur le Rhin. On y découvre un atelier de tissage.

Le cabinet d'armures

Le cabinet d'armures se trouve aussi dans l'aile sur le Rhin. Il contient une collection d'armures anciennes qui montrent le développement de cet art de l'Antiquité jusqu'à la fin du Moyen Age.

Le donjon

Sur le plus haut point du château fort, se dresse le donjon avec une hauteur de près de 40 m. Son allure actuelle date du 14ième siècle mais certaines parties proviennent d'éléments plus anciens du château fort.

L´écurie

Dans la cave du palais on pouvait remiser cinq ou six chevaux. Aujourd'hui l'écurie contient des instruments de torture quoiqu'une pièce de torture n'exista probablement pas au château de Marksburg.

La forge

Voici ce qui reste de la forge du château de Marksburg. La pièce a été partiellement creusée dans le roc. Une enclume, un soufflet, un établi, des outils, une pierre à aiguiser et un tablier de cuir rappellent une forge originelle du 15ième siècle.